ciel-mer-mouettes-zen
Rechercher
  • Florian Sibille

Le Sommeil Polyphasique: Comment bien dormir sans trop dormir

Dernière mise à jour : 23 avr.

Savez-vous que le célèbre Léonard de Vinci était une personne qui ne dormait jamais plus de 3 heures par jour ?

Serait-il possible de diminuer le temps de sommeil tout en ayant un sommeil réparateur et en évitant les troubles du sommeil ? Se sentir plein de vitalité, en forme, énergique et devenir plus créatif.

Si une telle méthode existait, voudriez-vous la connaître et la pratiquer ?

En réalité, cette technique existe depuis longtemps: c’est le sommeil polyphasique.


Sommeil polyphasique


C’est quoi le sommeil polyphasique ?


Le sommeil polyphasique est une méthode de sommeil particulière. Elle consiste à diviser les périodes de sommeil en plusieurs phases de sommeil distinctes au cours d’une journée de 24 heures. C’est donc une méthode bien différente de notre sommeil habituel appelé “monophasique” et qui consiste à dormir 8h par nuit en une seule fois.


C’est le mode de sommeil le plus répandu dans le monde animal avec environ 85% des espèces qui l’utilisent instinctivement. Ce fut également le cas chez l’homme avant que l’éclairage continu ne fasse son apparition dans notre civilisation. Effectivement, nous devions nous réveiller constamment pour protéger les troupeaux la nuit ou nous protéger nous-mêmes des prédateurs nocturnes.


Aujourd’hui, on retrouve particulièrement cette méthode de sommeil chez les navigateurs solitaires qui doivent constamment rester éveiller. Ils pratiquent donc le sommeil polyphasique en faisant une sieste de 15 à 20 minutes toutes les 2 heures.



4 techniques de sommeil polyphasique



1. Le sommeil Biphasique


Tout le monde le connait et l’a sûrement déjà pratiqué.

Cette méthode consiste à réduire son temps de repos habituel à 6 heures et de faire une petite sieste de 20 à 30 minutes l’après-midi.

En pratiquant cette technique, vous dormirez donc 6h30 par jour et gagnerez environ 1h30 de sommeil. Les espagnols savent très bien que la sieste de l’après-midi est très importante et qu’elle a de nombreux bienfaits sur la santé !

2. La méthode Everyman


La méthode polyphasique Everyman prône des nuits courtes de 3h de sommeil à laquelle vous devez ajouter 3 à 4 siestes de 20 minutes en journée. Vous dormez donc environ 4 à 4h30 par jour sans réellement ressentir de fatigue. C’est une méthode très équilibrée car elle permet de bien récupérer pendant la nuit mais également d’avoir des petits moments de repos en journée. Vous vous dites sûrement que c’est impossible, que vous vous sentiriez extrêmement fatigué au bout de quelques jours. Mais en vérité, notre corps s’adapte absolument à tout. Après une ou deux semaines d’adaptation, la fatigue disparaît totalement pour laisser place à tous les bénéfices de cette technique.


Imaginez le temps que vous gagnez grâce à cette méthode. Du temps que vous pouvez utiliser pour faire d’autres activités et être plus productif.

3. La méthode Dymaxion


Nous commençons à entrer dans le vif du sujet. La méthode Dymaxion est un sommeil fractionné qui requiert discipline et rigueur si l’on souhaite la mettre en place au quotidien. Vous allez faire uniquement 4 siestes par jour de 30 minutes environ. Votre temps de sommeil est donc réduit à 2 heures par jour. C’est un challenge, mais c’est possible. Votre corps s’y habituera et entrera en sommeil profond en quelques minutes seulement afin de récupérer au maximum. Tout comme pour la méthode Uberman.

4. La méthode Uberman


C’est la méthode de sommeil de Léonard de Vinci. Elle consiste à faire 6 siestes par jour de 15 à 20 minutes. Le tout réparti sur 24 heures. Chaque sieste deviendra extrêmement importante, mais également extrêmement récupératrice. Il est donc impératif de ne jamais sauter de siestes car vous dormirez seulement 2h par jour !


Vous pouvez évidemment ajuster ces méthodes selon vos goûts, votre chronotype, vos capacités. Mais elles restent des techniques qui ont fait leurs preuves. D'ailleur, des études ont démontré que cette technique permet de diminuer les troubles du sommeil et l'apnée du sommeil.


Le sommeil polyphasique est une méthode qui permet de réduire son temps de sommeil tout en continuant d’avoir une bonne quantité de sommeil profond.



C’est quoi le sommeil profond ?


Le sommeil se divise en plusieurs cycles appelés les cycles du sommeil, et chacun de ces cycles se divise lui-même en 4 phases de sommeil distinctes:


  • La phase de l’endormissement

  • La phase du sommeil lent léger

  • La phase du sommeil lent profond

  • La phase du sommeil paradoxal (REM)


Le sommeil profond est de loin la phase la plus importante du sommeil. C’est la 3ème phase d’un cycle. En sommeil profond, vous êtes complètement endormi et rien ou presque ne peut venir vous perturber. Vous êtes déconnecté du monde extérieur.


C’est la phase la plus réparatrice et récupératrice et donc la plus importante. Vous récupérez physiquement et mentalement de votre journée. Votre corps élimine les déchets, les toxines et le système immunitaire s’active.

Pendant le sommeil profond, le cerveau émet une grande quantité d’ondes Delta, ce qui signifie que l’activité cérébrale fonctionne au ralenti et vous permet de bien récupérer.


En pratiquant des méthodes où le temps de sommeil est très réduit comme celles de Dymaxion ou de Uberman, votre corps va très vite s’adapter et atteindre cette phase de sommeil profond extrêmement rapidement, en quelques minutes seulement. De cette manière, vous ne manquerez pas de sommeil. On dit que la dette de sommeil est rattrapée.


Les méthodes Biphasique et Everyman permettent de garder plusieurs heures de sommeil consécutives. Vous pourrez donc atteindre le sommeil profond durant cette période et bien récupérer. Cependant, et c’est un point important, il ne faut pas entrer en sommeil profond lors des siestes, et donc, ne pas dépasser les 25 / 30 minutes par sieste, au risque de se réveiller complètement dans le brouillard !



Les bienfaits du sommeil polyphasique


Il n’y a pas beaucoup d’études sur le sommeil polyphasique. Mais il est possible de trouver de nombreux rapports ainsi que de nombreux témoignages de personnes qui le pratiquent.


Les bienfaits:


  • Peut diminuer l’insomnie

  • Réduction de la sensation de fatigue

  • Diminue l'apnée du sommeil

  • Gain de temps

  • Gain d’énergie

  • Créativité développée


De nombreuses personnes qui pratiquent le sommeil polyphasique expliquent qu’ils se sentent beaucoup mieux qu’avant, avec plus d’énergie et de vitalité.

De plus, la créativité est boostée étant donné que le réveil est le moment le plus créatif de la journée.


Avec 6 réveils par jour, il y a de quoi être créatif !


De nombreuses personnalités célèbres utilisaient ces techniques de sommeil et en tiraient de nombreux avantages comme Einstein, Salvador Dali ou Léonard de Vinci. Ils dormaient très peu et faisaient beaucoup de siestes courtes.

Mais ces méthodes ne doivent pas être prises à la légère. Elles doivent êtres pratiquées dans de bonnes conditions physiques et mentales.


Les Dangers:

  • Vie sociale perturbée avec les nombreuses siestes

  • Dette de sommeil possible

  • Irritabilité

  • Perte de la vigilance

  • Hallucinations

Il est important d’être conscients des risques du sommeil polyphasique. Manquer de sommeil peut avoir des effets considérables sur votre santé.

Renseignez-vous, soyez vigilants et prenez vos précautions.

Et surtout, il ne faut pas oublier que cette méthode ne signifie pas “arrêter de dormir”, c’est répartir son temps de sommeil tout au long d’une journée.


En pratiquant le sommeil polyphasique avec discipline, rigueur et détermination, vous pouvez voir votre vie se transformer.

Bonnes nuits !



Donnez-nous votre opinion sur le sommeil polyphasique en laissant un commentaire !


9 vues